Toutes nos astuces pour réparer un toit

Pensez d’abord à la sécurité

Le fait d’essayer de trouver une fuite dès qu’elle se produit est quelque chose qui pourrait vous coûter cher. Essayer de réparer un toit lorsqu’il pleut ou qu’il est recouvert de glace et de neige n’est pas la façon idéale de trouver une fuite. En effet, cela peut être très dangereux. Si vous voulez bien faire les choses, il n’y a pas de solution rapide. Prenez votre temps, et soyez très patient et attentif à attendre que Mère Nature vous donne le feu vert.

Prenez des précautions

Le fait d’être sur un toit mettra votre corps dans des positions qui ne sont pas confortables ou sécuritaires. Assurez-vous de porter des chaussures à semelle de caoutchouc pour éviter de glisser. Utilisez également un harnais et travaillez toujours avec un ami.

Vaporisez le toit

Utilisez un boyau d’arrosage sur le toit pour trouver la fuite. Prenez un boyau d’arrosage et montez jusqu’au toit et commencez à pulvériser à différents endroits pour trouver la fuite. Attendez si c’est l’hiver parce qu’il n’est pas sécuritaire de faire couler de l’eau sur le toit lorsqu’il gèle.

Toutes nos astuces pour réparer un toit

Lisez cet article pour avoir bien plus d’actualités.

Gardez les gouttières propres

Les gouttières obstruées sont l’une des zones et des causes les plus courantes de fuites de toit. Les gouttières qui n’ont pas été nettoyées peuvent provoquer une accumulation d’eau pendant la pluie.

Évitez la pourriture sèche

La pourriture sèche n’est liée à aucun type de dégâts d’eau, mais à un manque de ventilation. Si la zone nécessitant une réparation de toit est en plein milieu du toit, il y a une chance que le contreplaqué se détériore. Le toit s’affaissera et les bardeaux du toit se fragiliseront, se fissureront et fuiront. La prévention de la pourriture sèche consiste à installer un évent de faîtage qui ne fonctionnera que s’il y a un évent de soffite. Les trous doivent être percés à travers les évents de soffite pour que l’air frais entre par le bas et pousse l’air chaud par le haut.

Prévenez l’accumulation de glace

En hiver, la glace s’accumule sans problème sous la membrane du toit, les bardeaux et les gouttières. La glace s’accumule de nouveau lorsqu’elle atteint la ligne du mur où la maison est chauffée et crée un goutte-à-goutte intérieur. Une bonne ventilation, des boucliers de pluie et de glace ainsi que l’installation d’un bord d’égouttement aideront à prévenir ce problème.

Fixez les bottes de toit

Assurez-vous que les bottes de toit sont bien ajustées. Les solins, les toitures, l’amortissement de la glace et les puits de lumière sont tous des endroits évidents pour des fuites potentielles. Une chose que les gens manquent souvent, ce sont les bottes en caoutchouc. C’est là où la clôture du toit remonte que l’on trouve ces bottes de toit. S’ils s’assèchent, ils provoqueront des fuites importantes. C’est donc une solution rapide. Aussi, achetez une nouvelle botte de toit dans une quincaillerie locale. Vous devrez peut-être enlever certains bardeaux, poser un meilleur goudron sous le bardeau et le remettre en place.

Inspectez les matériaux

Parfois, les bardeaux sont défectueux et commencent à se fissurer après avoir été cloués. Une installation défectueuse avec des clous et des bardeaux peut également jouer un rôle important dans les fuites. Les clous pourraient être placés trop bas et ils commenceront à remonter. Assurez-vous de toujours vérifier la marchandise avant de monter sur le toit.